Le saviez-vous: Les bijoux

La cérémonie

Traditionnellement, c'est le futur marié qui offre ce symbole d'amour. Mais les fiancés choisiront souvent leurs alliances à deux, parfois six mois avant le jour J. de manière à laisser le temps au joaillier de créer les anneaux tant convoités.

Doigts fins ou non

Si vous avez des mains fines, ne choisissez pas un modèle trop imposant ni trop large. Optez pour le raffinement.

Si vous avez des doigts un peu potelés et de petites mains, choisissez une alliance plus imposante. Dans tous les cas, ne craquez pas pour une bague sans l'essayer car même si elle est toute simple, dites-vous que vous la porterez, en principe, toute votre vie. Quand vous passez votre bague au doigt, tenez compte de leur grosseur. En effet, nous changeons trois fois par jour d'épaisseur de doigts. Mieux vaut essayer votre alliance en milieu de journée.

Le choix d'un diamant

Signe de pureté, de grâce et d'éternité, le diamant est la pierre dont toutes les femmes rêvent. Pour pouvoir apprécier la qualité d'un diamant sans être un professionnel, il est nécessaire de disposer de certaines informations que l'on trouve sur le certificat.

Mais tout d'abord, un certificat n'a aucune valeur s'il n'est pas reconnu dans la profession. Les certificats HRD (Diamond High Counsil), GIA (Gemmological Institute of America), IGI (International Gemmological Institute), LFG(Laroratoire Français de Gemmologie de la CCIP, Chambre de Commerce et d'industrie de Paris) jouissent en Europe et en France pour le dernier, d'une excellente réputation. HRD et IGI offrent l'avantage certificats scellées).

Quelques recommandations

Les degrés de pureté qui n'altèrent pas la brillance du diamant vont de IF jusqu'à SI mais prenez garde à la position des inclusions pour les si et vs2. Le centre de la pierre doit rester propre. Le choix final est bien sûr personnel et même culturel.

Il dépend également de votre portefeuille, les IF-WS étant très rares, ils sont donc très chers. Un beau diamant doit être assez pur, mais pas forcément être pur à la loupe. Le choix de la pureté du diamant renvoie à la notion psychologiquement très forte de la pureté.

Le diamant étant le symbole de la perfection, on comprend l'importance de ce paramètre et dans le langage populaire, on parle souvent de défauts ou même de crapauds pour qualifier les impuretés. Les inclusions naturelles présentes dans la pierre peuvent avoir une certaine beauté, comme les tâches de beauté sur le corps humain. Chaque diamant possède une sorte de carte d'identité interne qui le distingue de tout autre, ce qui lui donne une certaine poésie.

Pour les couleurs des diamants blancs, celles qui sont conseillées par les professionnels vont de l à D. Les blancs exceptionnels sont des blancs durs, éclatants.

Le choix final est une fois de plus personnel. L'essentiel est de s'assurer de la qualité de blanc que l'on obtient, sachant que les DEF sont très rares et donc très onéreux.

Certains diamants émettent une lumière fluorescente qui rehausse la couleur. Comme expliqué précédemment, les quatre c doivent se combiner pour obtenir le diamant idéal. Un diamant de type DE (critère de couleur) n'a pas beaucoup d'attrait si sa pureté est mauvaise. La bonne combinaison est celle qui donne la priorité au critère qui a le plus d'importance à vos yeux, sans pour autant sacrifier les autres paramètres de qualité. Une bonne combinaison est donc une combinaison équilibrée.

La taille

Des siècles durant, on a découvert que le diamant pouvait être taillé à l'aide d'un autre diamant ou avec sa propre poudre. Aujourd'hui, les techniques ont évolué. La plus connue des tailles est sans conteste le brillant.

Développée par le cardinal Mazarin au dix-septième siècle, le brillant a longtemps été destiné aux têtes couronnées de la France. A ce moment-là, le diamant taillé en brillant comportait seize facettes, il en compte aujourd'hui cinquante-six.

Petit à petit, des tailles fantaisie ont fait leur apparition. On distingue aujourd'hui deux catégories de tailles fantaisie:

Celles dérivant du brillant que sont la marquise, la poire, l'ovale ou le cœur et celles dites en escalier que sont l'émeraude, la baguette, le triangle, le losange, l'étoile, le carré et l'émeraude carrée.

Les certificats

Pour les bijoux sertis de diamants à partir de 0,70 carat voire un carat, il est conseillé de demander le certificat attestant indiscutablement de la qualité.

Quelques termes

La taille de la table représente le pourcentage du diamètre moyen de la pierre. Le clivage permet de diviser un diamant en plusieurs morceaux de manière à supprimer des impuretés, irrégularités ou incohérences.